Les évolutions de la XJ

.
XJ Série 1 de 1968 à 1973
.
  • Sa face avant est identifiable par son pare-chocs bas avec les clignotants au-dessus et sa calandre haute. Celle-ci est différente entre la XJ6 (photo de gauche) et la XJ12 (photo de droite).
  • Sous la visière des phares, un petit grillage abrite une canalisation destinée à aérer l’habitacle.
  • L’éclairage de la plaque de police est sur la lame de pare-chocs et présence d’un enjoliveur de bouton de coffre en aile.Sa planche de bord comporte dix basculeurs en partie centrale avec les petits cadrans au dessus. Notez le levier de la boite manuelle.
XJ Série 2 de 1973 à 1979
.
  • La calandre est moins haute et elle a un entourage proéminent.
  • Son pare-chocs, avec butoirs caoutchouc, est rehaussé et les clignotants sont placés en-dessous ainsi qu’une large prise d’air.
  • Apparition d’une épaisse moulure de coffre avec éclairage de plaque incorporé.
  • Les instruments sont regroupés derrière un nouveau volant. Un large aérateur est placé au centre de la planche de bord. Et de nouveaux basculeurs apparaissent sous le vide-poches.
XJ Série 3 de 1979 à 1993
.
  • Toute la carrosserie est retouchée : pavillon plus fuyant, pare-brise plus incliné, suppression des déflecteurs aux portes avant, poignées encastrées.
  • Le pare-chocs est renforcé avec un rembourrage de caoutchouc,les clignotants y sont incorporés.
  • La calandre est à barrettes verticales (ici une Daimler).
  • Comme à l’avant, le pare-chocs est renforcé avec un rembourrage de caoutchouc et les feux antibrouillard y sont intégrés.
  • Les feux sont plus grands et la moulure de coffre est plus longue.
  • Peu de modifications sur la planche de bord, à part une nouvelle disposition des commandes. La console centrale est retouchée en 1982.